ELECTION PRESIDENTIELLE DU 29 NOVEMBRE 2009 : LE COUP D’ETAT CONTRE LE PEUPLE EST EN MARCHE

Publié le par abib dodo

Le Président de la République une pris un décret le 26 aout 2009 sur le chronogramme électoral. LES DECISIONS entreprises Sont Les Suivantes: La liste électorale provisoire Doit être Affiché Un mois avant la date du scrutin présidentiel, Soit le 29 octobre 2009, la liste définitive au plus tard 15 jours Soit le 13 novembre 2009 et la distribution des cartes d'identité et d'électeurs au plus tard Huit (08) jours avant la date du scrutin Soit à partir du 20 novembre 2009.

Décisions Ces tordues du chef de l'Etat quant à sa Volonté de voir le peuple Exprime le choix de ses Dirigeants  Appellent les remarques et réflexions Suivantes:

Primo, le Chef de l'Etat et tous les acteurs ivoiriens du Processus de sortie de crise, vue la pression de la communauté internationale, ne veut endosser la non tenue des élections aux dates indiquées. En effet, l'impérialisme international, gros bailleurs de fonds de ce Processus fatigués des tergiversations et autres blocages DES ACTEURS AYANT à charge la conduite du processus, une cessent sorti ses griffes et NE  Menacer de CES Mêmes acteurs de représailles. Aussi, Décisions CES si elles DOIVENT être appliquées, enlèvent toute contrainte à la CEI Qui N'est Plus Pressée de Rendre les actes de la SCÉ étapes importantes du Processus électorale AFIN de permettre de temps à vider le contentieux sur le fichier électorale.

Depuis la publication de la SCÉ décret, EST IL a Remarquer le mutisme et le silence coupable de l'opposition et candidat DES DIFFERENTS élections à l'présidentielle Comme si cette décision prise Avait Été de concert avec tous les clans bourgeois Qui se disputent la gestion de L'Etat néo-colonial

Secundo, quant au contenue de cet décret,  au sujet des expériences du passé, la CEI  est incapable de passer d'Une étape à Une Autre du Processus sans blocages et autres disfonctionnements. Au contentieux sur la liste électorale Quant, IL NE SAURAIT être vidé en un laps SI de temps. CERTAINS acteurs nous AYANT habitué à la surenchère et à la spéculation, la plus une partie du temps infondés, sur les origines des Individus et cela accompagnés d'actes de  violences, il est à parier Qu'on assistera à des  Blocages de longues durées. Also Vu la qualité de notre administration, IL  est mathématiquement impossible de Distribuer les cartes d'électeurs aux Ivoiriens en huit (08) jours. Si tel Était Le cas cela supposerait Une mobilisation exemplaire de tous les inscrits Dans les centres d'enrôlement, créerait Qui CE  d'ailleurs Problèmes d'engorgement des centres de CES. Aujourd'hui la mauvaise qualité de nos routes et pistes villageoises N'est Plus Un secret pour personnes, que dire de la situation des paysans Qui DOIVENT parcourir des kilomètres de pistes de trouvées pour rejoindre les centres de collecte au détriment de Leurs travaux champêtres pour venir attendre Que finissent l'administration de combler ses insuffisances servie avant d'être?

Tertio, un black out est fait sur la Sécurisation du Processus électorale. Ce pan important du Processus dont la mise en œuvre permettrait aux populations de l'électeur Dans La Quiétude Dans L'Est impasse. Les Forces nouvelles et les Milices Sont toujours en armes. Le Centre de commandement intégré à peine Se mettre en place. Aucun plan de Sécurisation  des lieux de votes Dans les villages, quartiers et sous quartiers de villes N'est jours connu à ce.  Les clans bourgeois à la veille des élections Comme on le voit déjà agiteront les thèses des plus chauvines et Xénophobes AFIN de réveiller au sein de Certaines couches du peuple des sentiments nationalistes chauvins AFIN de priver d'autres citoyens de Leurs droits de vote. Il est a parier que Dans certaines Contres, tous les sérums mis en œuvre si N'est fait rien pour Empêcher des populations ivoiriennes non originaires de l'électeur sous le fallacieux Qu'ils Prétexte NE PAS Seraient «chez eux» Comme s'il y Avait d "autres chez Soit autre que le territoire de la Côte d'Ivoire.

Vu Ce qui précèdent, il est aujourd'hui sûr que les bourgeois ivoiriens sous les auspices de l'impérialisme Ont internationale déciderait de cafouiller Les élections et de planificateur le chaos au détriment d'élections transparentes  respectant la Volonté du Peuple. L'impérialisme international et tous les clans bourgeois Ont Décidé de sortir de la crise quelqu'en Soit La Manière AFIN de choisir un clan bourgeois pour Gérer l'héritage néo-colonial et continuateur L'exploitation du Peuple. Donc il appartient aux masses populaires de s'organiser en comités de luttes populaires Dans les villages, Dans les quartiers et sous quartiers de ville pour Assurer la sécurité des lieux de votes et Veiller à ce que personne ne Soit l'exclusion de la liste électorale. Donc à chacun sa carte d'identités et sa carte d'électeur.            

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article