LE RECOURS A L'INSURECTION SEUL RECOURS FACE A L'INERTIE POLITIQUE EN CÔTE D'IVOIRE

Publié le par abib dodo

La misère est de plus en plus insuportable en côte d'ivoire. la classe politique bourgeoise ayant pris le peuple en otage car s'étant érigé comme les seule pouvant sortir le pays de la crise, a largement démontré son incapacité à sortie le pays de la crise et à satisfaire les besoins les plus élémentaires des masses populaires. ces forces pôlitiques ne voient pas plus loin que leurs interêts individualistes électoraux. le processus est bloqué. les masses n'ont plus confiance aux institutions de leur pays. l'extrême corruption du pouvoir a infectée toutes les couches de la société. l'imposture, l'illégalité et l'illégitimité sont la règle. la mafia s'est emparé du pouvoir et pillent toutes les richesses du pays par factions interposées. lorsque dans un pays, on n'arrive à une situation où ceux qui sont censés protéger la population s'allient aux bandit comme l'image d'un western où le sherriff du conté s'allie aux bandits que restent t'il à la population? le recours à son droit suprème c'est-à-dire à la révolte, l'insurection pour balayer la pourriture et tous qui soutiennent ou par leurs comportement cautionnent cette pourriture. Dans le cas de la côte d'ivoire. le président Gbagbo s'est allié à BLAISE COMPAORE et ses protégers de l'ex -rebellion, l'agent le plus fidèle de l'impérialisme international et français en particulier,   fossoyeur des luttes des masses populaires pour bloquer le processus électorale avec la bénédictions des forces politiques dit de l'opposition complètement déconnectées des masses et de leurs luttes quotidiennes. les peuples de côte d'ivoire n'ont plus d'autres recours que leurs recours suprême , le droit à l'insurrection, en s'organisant en comités de luttes populaires dans toute les couches de la société pour balayer cette classe politique pourrie qui ne voit pas plus loin que ses interrêts électoralistes individuelles pour se donner un pouvoir légitime sur la base de leurs interrêts de classes et reposant sur une constitution plus démocratique qu'ils se donneront afin que cesse l'imposture pour une société fondée sur des valeurs éthiques, de libertés et de démocratie.

Publié dans politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article